compétences comportementales
Tél. 03 87 00 33 68

L’Empathie et le Bien Travailler Ensemble

Goleman (1995) définit l’empathie comme «la capacité à détecter et à comprendre les émotions d’autrui et à y réagir» «comprendre les sentiments et les préoccupations des autres; se placer de leur point de vue; apprécier les différences dans la manière dont ils perçoivent les choses».

Carl ROGERS (1962) définit l’empathie comme la perception correcte du cadre de référence d’autrui avec les harmoniques subjectives et les valeurs personnelles qui s’y rattachent. Pour lui, l’empathie est donc percevoir le monde subjectif de l’autre «comme si» on était cette personne, tout en étant conscient qu’il s’agit d’une situation analogue.

Éric ALBERT définit l’empathie comme le fait d’«étre capable de se mettre à la place de l’autre et être enclin à le faire pour comprendre ce qu’il ressent, de quoi sont faites ses émotions, mais aussi ses attentes, ses frustrations, ses espoirs».

Terme polysémique, l’empathie, c’est reconnaître l’autre, c’est penser à se mettre à la place de l’autre, prendre en compte les caractéristiques, les habitudes, les besoins, les intérêts, les contraintes, les objectifs, le niveau de connaissance ou d’information de l’autre et établir de facto une relation et un dialogue plus authentique et plus coopératif.
Si l’empathie est une aptitude innée et naturelle elle n’en devient pas moins une compétence dans le sens d’un véritable savoir-faire relationnel indispensable pour la performance en entreprise.

L’empathie est une compétence au service des autres, nécessaire au développement de l’intelligence collective, du «bien travailler ensemble».
«Bien travailler ensemble» produit un résultat objectivable par les parties en présence. Ce résultat satisfait l’ensemble des besoins explicites et implicites de chacun et c’est ce caractère de satisfaction qui est l’indicateur du « bien travailler ensemble ». Pour satisfaire les besoins encore faut-il les comprendre, les entendre, en avoir conscience; ces 3 éléments font partie intégrante de la compétence empathie. Sans empathie et intention il est impossible de bien travailler ensemble.

L’empathie est la compétence comportementale par excellence. Elle est la pierre angulaire de toutes les relations inter personnelles efficaces et permet le développement des autres compétences comportementales comme la maîtrise de soi, la gestions des conflits, la négociation, la confiance en soi, le sens client…